La case créole en totale disparition à l'Île Maurice

  IMG_4127

IMG_4128   IMG_4129

De ma part j'ai eu l'occasion près de "Rivière du Rempart et Goodlands" et Anse La Raie d'en apercevoir la toute dernière case créole (Photos Paul Clodel). 

IMG_3883   IMG_3884

La case créole en totale disparition à l'Île Maurice

"Véritable emblème de l’époque des colons, la case créole n’est désormais plus que l’ombre d’elle-même. Elle disparaît ainsi sous les yeux impuissants de ceux qui ont à cœur le patrimoine mauricien. (MPatrimoine)
Pourtant cette maison traditionnelle qui a longtemps fait partie du quotidien de nos ancêtres semble avoir déjà disparue à l'Ouest, Nord et L'Est et il reste donc très peu dans le Sud de Maurice. 


"Les quelques cases créoles mauriciennes tentent malgré tout de résister aux années, aux intempéries et à la modernité. On peut admirer ce genre de bâtisses, entre autres, à Port-Louis, Moka et Vacoas. Les plus emblématiques étant la cure de l’Immaculée Conception, le restaurant Lambic dans la capitale et la Maison Eurêka à Moka".(MPatrimoine)
Mais si la case créole mauricienne est désormais rasée de l'île Maurice il reste alors une association: "SOS Patrimoine en péril"
"David Ardill, membre de SOS Patrimoine en Péril, affirme que « le gouvernement devrait avoir un fond pour aider à sauvegarder les cases créoles. » Et à Nelly Ardill, présidente de SOS Patrimoine en Péril et propriétaire d’une case créole datant de 1863, de renchérir : « Le gouvernement devrait surtout mettre en place un fond d’emprunt qui sera géré par un "board" privé. Les propriétaires pourraient alors avoir l’argent nécessaire sans payer d’intérêt. » Elle suggère aussi la création d’un atelier afin de former Par ailleurs, comme pour rendre justice à celles qui ont été les piliers de l’architecture mauricienne, de nombreux bâtiments s’inspirent aujourd’hui des cases créoles… Bagatelle – Mall of Mauritius, Jumbo Phœnix, entre autres ont ainsi des toitures et autres structures rappelant ces maisons traditionnelles".(MPatrimoine)
 

  IMG_4126

IMG_4276   IMG_4280

IMG_4281   IMG_3662

 < A Maurice la case est en béton et a une particularité car elle est construite solidement à la base pour laisser des fers apparents pour la construction en hauteur des héritiers. 

Ce qui pousse à dire que le mauricien restera plusieurs génération dans son emplacement.

Le mauricien contrairement à celui qui achète ou qui s'instale (Franco/mauricien par exemple) ne paye pas la taxe d'habitation et la taxe foncière... 

 

Nos dernières cases créoles à la Réunion connaîtront-elles le même sort ?

  Cases créoles en danger de disparition

IMG_0446   IMG_0447

Une case créole sacrifiée coupure du JIR du 23 août 2013

Si les quelques grandes villas coloniales ont été rénovés et sont aujourd'hui des bâtiments administratifs, à Saint-Denis, à Saint-Paul et à Saint-Pierre. Il faut se rendre compte que ces merveilles patrimoniales sont en voie de disparition.

Portant jadis elles étaient le symbole du patrimoine réunionnais. Le fleuron de l'architecture des colonies française en Outre Mer. Mais depuis les familles réunionnaise devenues des héritiers, ces derniers préfèrent vendre la petite case créole sur le petit terrain ou de la laisser à l'abandon. De même les années d'oublies fragilisent le bois et la toiture de tôle. La case à défaut d'entretien est en ruine.

Si la case réside à l'époque et ne peut plus être habitée par les héritiers devenus trop nombreux, c'est donc la joie des prometteurs immobiliers qui transforment une case en 26 logements « très sociaux » et qui vous offrent en plus, au rez de chaussé, un commerce.

D'autres préfèrent la destruction pour la construction de béton armé. Personne ne pense à reconstruire en bois sous tôle et en gardant l'architecture réunionnaise.

C'est une partie de notre architecture patrimoniale qui s'en va mais nous pourrions peut-être trouver une solution: reconstruire à l'identique ou imposer à la Réunion un taux de construction qui gardera l'architecture d'autrefois en version neuve et agréable. Le cas de quelques constructions comme l'Office du Tourisme de Saint-Joseph (Manapany ci-dessous) en est un exemple.

Voici d'autres exemple de constructions nouvelles ayant une architecture réunionnaise

Case créole Vincendo (impasse 4)    GEDC0709    GEDC0710    GEDC0702

Un hommage à la case bleue du Baril (que le seigneur la bénie !)

  GEDC0093

Case créole du Baril (Saint-Philippe) disparue en mai 2014. 

Ci-dessous cases de Saint-Denis disparues 

Case créole sacrifiée   Photos des cases de Saint-Denis

 IMG_0173

 Peinture de Paul Clodel une ville d'époque, Saint-Denis Réunion

Les cases de l'île Maurice d'aujourd'hui

IMG_3622

IMG_3633   IMG_3644

IMG_3647   IMG_3649

 IMG_3651   IMG_3653

IMG_3655   IMG_3659

   IMG_3677

Un bref portrait de la situation de l’habitation à l'Île Maurice

Pour Marie-Andrée Nadeau, Consortium en développement social de la Mauricie

"L’adéquation de l’offre en habitation est fortement sujette aux mouvements naturels et migratoires de la population ainsi qu’au niveau de vie des habitants. Vieillissement de la population, exode des jeunes, retour des personnes retraitées, installation de personnes immigrantes, revenu des ménages, taux de chômage, taux de fécondité, pour l’essentiel, influent sur les besoins en matière d’habitat.

Le nombre, le type et l’état des maisons et des appartements présents dans la région et, tout particulièrement, du parc de logement social, répondent-ils aux besoins actuels et à venir de la population mauricienne? Quels défis se posent au secteur de l’habitat en Mauricie? Quelles solutions novatrices peuvent y répondre?

La démarche se décompose en quatre volets principaux :

1. une analyse générale de l’habitation;
2. un examen plus approfondi de la situation du logement social;
3. une enquête de terrain destinée à cerner les besoins et les solutions dans chaque territoire;
4. la formulation de perspectives d’action (recommandations, plan d’action et plan de mise en œuvre).

L’ensemble de la consultation s’adressera à une centaine d’organismes qui œuvrent dans les domaines du logement ou du développement social et territorial, ou auprès de clientèles spécifiques, telles que les personnes âgées, handicapées ou en situation de vulnérabilité.
Le nombre et la taille des logements, le type de construction résidentielle, le mode d’occupation et l’état des logements, notamment, seront analysés afin de vérifier si l’offre en habitation correspond aux besoins actuels et à venir de la population mauricienne.
Enfin, le portrait et ses perspectives d’action devraient être présentés à l’automne prochain".

(http://www.mediak.ca/un-portrait-de-la-situation-de-l-habitation-en-mauricie.aspx)

Sa population :

L'estimation de la population (à compter du 1er juillet 2011) pour toute la république est 1 286 340, dont 633 916 étaient des hommes et 652 424 des femmes. Pour l'île Maurice seulement, le nombre est de 1 248 129 et l'île Rodrigues 37 922.Agalega et Saint Brandon ont une population de 289 habitants. La société mauricienne comprend des gens de différents groupes ethniques. Les habitants de la république sont les descendants de personnes originaires de l'Inde, de l'Afrique continentale et de Madagascar (généralement connues sous le nom de créoles), de Français et de Chinois, entre autres. En 2011, Maurice a été classée au troisième rang en Afrique dans l'Indice de Développement Humain et 78e sur 187 pays dans le monde. (Wikipédia)

Malgré que sa population est forte, l'île Maurice trouve à se loger, la population s'instale sur les côtes et les bordures de mer, laissant l'interieur des terres à l'exclusivité de la canne à sucre ( à savoir que Maurice se dirige vers l'ethanol). Aussi le développement de Maurice, par l'architecture moderne, sont d'aventage dans les constructions de commerces et d'hôtels pour les touristes. Maurice comme vous l'avez bien compris est un pays en développement et ne se construit sur une base moderne et non à revenir sur son passé (les cases créoles) c'est un peu dommage mais cela fait parti d'un pays indépendant...